Polliniser un plant de tomate : comment faire?

La pollinisation est un processus obligatoire pour permettre à un plant de tomate de porter ses fruits ou aux certaines varietes de culture de féconder la fleur. Ce processus est souvent déclenché par les abeilles et le vent. Et dans la plupart du temps, on doit réaliser cette opération de façon manuelle pour accélérer la pollinisation des fleurs dans son jardin afin d’obtenir des graines. Comment polliniser les plantes de tomates ? Nous vous montrons comment faire.

Comprendre ce processus chez une plante autogame

En général, ce sont les abeilles et le vent qui s’occupent de ce processus naturel. Cependant, la technique moderne est devenue courante, surtout pour les plantes autogames comme les tomates. Elles doivent être pollinisées lorsque les fleurs sont matures. Une simple secousse, provoquée par le vent, peut déclencher le processus. Néanmoins, la nature peut ne pas coopérer au moment de la floraison et le pollen risque de tomber par terre. La fécondation naturelle ne tient pas compte uniquement de la qualité du sol, du climat, de la quantité d’eau et de l’entretien des feuilles. Elle doit avoir lieu lorsque le pollen d’une fleur est mis en contact avec le pistil. En principe, les grains de pollen vont tomber sur le stigmate et descendent naturellement dans le pistil où sont situés les ovules du végétal. Les ovules vont alors se féconder grâce à ces grains de pollen. Ce qui va permettre au fruit de se développer.

Il faut savoir que pour les plantes autogames, les abeilles sont moins intéressées par celles-ci puisqu’elles sont peu nectarifères. Il n’y a que les bourdons qui s’attachent à ces plants verts. En d’autres termes, le pollen assure la fécondation de certains légumes lorsqu’il est mis en contact avec les fleurs, plus précisément, avec leur pistil. Le pollen résulte des étamines qui représentent les parties males de la fleur et le pistil, quant à lui, est considéré comme la partie femelle. De nombreux légumes et fruits dans le jardin possèdent en effet des parties femelles et mâles. D’où leur classement parmi les végétaux autogames. Ils présentent la particularité de s’autoféconder. De ce fait, c’est à partir d’une seule plante que l’on peut récolter une tonne de tomates.

Polliniser manuellement les plantes de tomates dans le jardin : le principe

Tomato Tomate Tomaten Nominated🍅

Pour polliniser manuellement une tomate, il faut respecter toutes les conditions comme la temperature, le bon moment pour lancer la procédure et la saison. Il existe tout de même sur le marché des pollinisateurs ou des vibrateurs électriques. Tout d’abord, en temps normal, ce procédé se déroule naturellement le matin jusqu’à l’après-midi. Il faut quand même déterminer la bonne temperature pour polliniser les fleurs des pommes de terre ou autre culture de son potager plantée dans le sol. Le moment le plus favorable sera donc à midi lorsque le soleil est au rendez-vous. Cette condition est favorable pour cette opération. On met les grains de pollen sur une fleur afin que la culture puisse obtenir une bonne récolte. Notons que grâce à cette technique, il est possible d’avoir des rendements dans son potager. Outre cela, on peut faire libérer manuellement le pollen en secouant les feuilles ou la tige. Cela va assurer la distribution du pollen. D’autres techniques pour favoriser la formation des graines sont possibles. Nul besoin d’utiliser de l’engrais ni d’arroser le sol avec de l’eau. On peut toujours brosser l’intérieur de la fleur grâce à un pinceau prévu à cet effet. En absence de pinceau, il suffit de la frotter avec du coton-tige. Une autre méthode pour polliniser certaines varietes de plants dans le jardin consiste à provoquer un léger courant d’air grâce à un ventilateur. Enfin, il est aussi possible d’utiliser la technique de semis. Le semis est le fait de reproduire naturellement les végétaux en plaçant directement la graine dans le sol.

Facebook
Twitter
LinkedIn